Sommaire

  De nombreux facteurs de risque permettent d'expliquer une ostéoporose. Ces éléments sont importants, d'une part car ils permettent de poser le diagnostic d'ostéoporose s'ils sont associés à certains signes cliniques et à un résultat d'ostéodensitométrie peu favorable. D'autre part, il est parfois possible de faire en sorte de les limiter en procédant à la mise en place d'une prévention efficace.

Facteurs de risque de l'ostéoporose

Il faut connaître les causes et facteurs de risque susceptibles d'entraîner de l'ostéoporose afin de s'en prémunir et de faire en sorte de préserver son capital osseux.

L'ostéopénie et l'ostéoporose concernent de nombreuses personnes dans la mesure où la diminution de la minéralisation osseuse est normale avec l'âge. Toutefois, certaines catégories de population sont plus à risque que d'autres.

Les personnes les plus touchées sont les personnes :

  • du sexe féminin (en particulier après la ménopause, 39 % des femmes de plus de 65 ans étant concernées par l’ostéoporose) ;
  • présentant des antécédents familiaux de maladie ostéoporotique ou de fracture du col du fémur (les filles ayant une mère souffrant d'ostéoporose ont souvent une densité minérale osseuse inférieure aux autres) ;
  • nées prématurément ou ayant un faible poids à la naissance (en dessous de la moyenne) ;
  • occidentales (caucasiennes) ;
  • de plus de 50 ans (plus de 70 ans chez les hommes) ;
  • minces et de faible poids, c'est-à-dire ayant un indice de masse corporelle inférieur à 19 kg/m2 (les pressions sont moins importantes et donc sollicitent moins l'os et l'absence de graisse coïncide avec un faible taux d'œstrogènes qui luttent contre la déminéralisation) ;
  • inversement, les personnes souffrant d'obésité morbide mais ayant subi une chirurgie bariatrique par pontage (by-pass gastrique) présenteraient une augmentation majeure du risque de fracture ostéoporotique ;
  • sédentaires (qui ne pratiquent pas suffisamment d'activité physique) ou victimes d'une immobilisation prolongée ;
  • ayant une alimentation acidifiante (aliments raffinés, sucre blanc, pâtisseries, laitages, etc.) ;
  • ne consommant pas suffisamment de calcium et de vitamine C ;
  • ne consommant pas suffisamment de magnésium (des taux sanguins élevés de magnésium réduisent de 44 % le risque de fractures liées à l'ostéoporose) ;
  • qui ne bénéficient pas d'un ensoleillement suffisant (déficit en vitamine D, essentielle à l'absorption intestinale du calcium) ;
  • consommatrices régulières de tabac, caféine, alcool, stéroïdes, certains médicaments (anti-VIH, par exemple) ;
  • exposées au cadmium, au plomb (le plomb, une fois dans l'organisme, se diffuse vers des organes comme le cerveau, les reins, le foie et les os où il est stocké et où il s'accumule).
Lire l'article Ooreka

Causes de l'ostéoporose

Il existe également un certain nombre de causes qui permettent d'expliquer l'apparition d'une ostéoporose. En effet, il a été remarqué que certaines pathologies génèrent fréquemment une ostéoporose. C'est notamment le cas avec :

Lire l'article Ooreka
Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Comprendre l'ostéoporose

Sommaire

Qu'est-ce que l'ostéoporose ?

Définition de l'ostéoporose

Causes de l'ostéoporose

D'où vient l'ostéoporose ? Ménopause

Ces pros peuvent vous aider