Ostéoporose et biodécodage des maladies

Écrit par les experts Ooreka

En biodécodage des maladies, l'ostéoporose est une pathologie qui est liée à une situation conflictuelle ayant pour origine une profonde dévalorisation.

Il s'agit le plus souvent d'un conflit dit auto-programmant, c'est-à-dire qui va s'auto-entretenir, à la façon d'un cercle vicieux.

Squelette et dévalorisation

Le squelette constitue la structure osseuse de notre organisme. Il assure de nombreuses fonctions essentielles :

  • point d'attache des organes ;
  • protection des viscères ;
  • soutien de l'ensemble des tissus ;
  • il permet la mobilité du corps par le biais des articulations ;
  • réserve de minéraux ;
  • fabrication de cellules sanguines.

Ainsi, en cas d'ostéoporose, c'est-à-dire de la destruction et de la déstructuration de l'os, c'est notre être profond qui est touché.

Tout ce qui soutient notre organisme, les os, est aussi ce qui soutient notre être, psycho-émotionnellement parlant. C'est la valeur que nous nous accordons à nous-mêmes. Le simple fait d'exister nous donne une valeur, matérialisée dans l'os. Ainsi, la destruction osseuse est généralement due à une profonde dévalorisation.

Origines de la dévalorisation

Les origines d'une dévalorisation peuvent être multiples et ne se résument pas à une humiliation ponctuelle, par exemple.

Ménopause

De nombreuses femmes développent une ostéoporose à partir de la ménopause.

Le lien avec la dévalorisation paraît assez évident. Leur spécificité, la possibilité d'enfanter, disparaît et une forme de perte de féminité peut se faire sentir.

Vieillesse

L'ostéoporose apparaît essentiellement chez des gens plutôt âgés. Il est donc également intéressant de se demander en quoi ces personnes pourraient se sentir dévalorisées.

Cette fois encore le rapprochement est aisé puisque, avec l'âge, les gens perdent un peu de leur force, de leur souplesse, de leur autonomie parfois.

Les personnes à la retraite peuvent se sentir inutiles.

Cancer

De même, en cas de pathologies qui vont grandement porter atteinte à l'intégrité physique et psychique de la personne (un cancer avec un traitement qui va entraîner la chute des cheveux par exemple), le sentiment de dévalorisation est immense.

Il n'est dès lors pas étonnant que la personne développe un cancer des os que les médecins appelleront métastase, mais qu'ils auront bien de la peine à s'expliquer.

Seul le ressenti compte

La réalité du complexe de dévalorisation importe bien peu (il est d'ailleurs assez souvent imaginaire). Seul le ressenti compte.

Ainsi, si, en tant que retraité, on n'est pas malade, qu'on peut profiter de la vie, par exemple, on peut par ailleurs vivre une dévalorisation qui, au demeurant, n'aurait pas lieu d'être. Raisonner la personne ne sert à rien, seul son sentiment de dévalorisation importera.

Conflit auto-programmant

La psychobiologie pourra considérer que l'ostéoporose est une maladie issue d'un conflit dit auto-programmant.

En effet, si la dévalorisation est à l'origine de la pathologie, celle-ci va entraîner des symptômes qui vont accentuer ce sentiment. Des fractures spontanées vont lourdement handicaper une personne et la perte d'autonomie qui peut en résulter risque de nourrir la dévalorisation.

Ainsi, c'est un conflit qui s'auto-entretient : le sentiment de dévalorisation entraîne une ostéoporose dont les conséquences vont à leur tour entraîner une dévalorisation et ainsi de suite.

Abord en biodécodage

Le traitement de l'ostéoporose en biodécodage des maladies consistera à trouver l'origine de la situation conflictuelle. La dévalorisation est parfois très profondément enracinée chez la personne et il est parfois nécessaire de remonter dans la généalogie (psychogénéalogie) pour comprendre sa source.

Chaque individu a une histoire personnelle qu'il faudra explorer pour comprendre et résoudre ce conflit. Seul un professionnel (biodécodeur ou psychologue formé) pourra accompagner le patient sur cette voie pour l'aider à « lâcher » ce ressenti, mais surtout à mettre en place des ressources capables d'aider le patient à se reconstruire (cette partie du travail intervient généralement avant le lâcher prise pour que le sujet ait de nouvelles bases qui lui permettront de libérer le conflit en parfaite sécurité).

Ce processus est généralement assez long, car, comme nous l'avons dit, notre valeur constitue le fondement de notre être et travailler sur cet aspect de la vie est particulièrement délicat.

Bon à savoir : les fleurs de Bach peuvent constituer une aide précieuse car elles aident à évoluer sur le chemin des émotions tout en fournissant de nouvelles ressources. Dans le cadre de l'ostéoporose, et donc de la dévalorisation, on pourra se tourner vers Crab Apple (le pommier sauvage) qui permet de retrouver l'estime de soi. On peut l'associer à Walnut (le noyer) pour relativiser la pesanteur du regard des autres, les critiques ou les jugements. Quant à Gentian (la gentiane), elle redonne confiance en soi et aide à se dépasser.


Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !