Ostéopénie

Écrit par les experts Ooreka

De manière générale, on estime que les femmes, au-delà de 50 ans, vont présenter une importante diminution de la masse osseuse comparativement à celle des hommes : c'est l'ostéopénie physiologique.

Toutefois, l'ostéopénie, qui signe une fragilisation osseuse peut parfois être annonciatrice d'une ostéoporose future.

Ostéopénie : généralités

L'ostéopénie est une fragilisation de l'os qui perd de sa densité et qui se trouve à mi-chemin entre l'os physiologique et l'ostéoporose proprement dite.

La diminution de la charge calcique au niveau des os est normale et son évolution est relativement proportionnelle à l'âge de la personne. En effet, le perpétuel remodelage osseux effectué par les ostéoblastes et les ostéoclastes est légèrement déficitaire, de sorte que la résorption osseuse est légèrement supérieure à la formation.

Toutefois, certains facteurs vont augmenter ou au contraire ralentir ce phénomène.

Cette modification dépend en grande partie du profil hormonal de la personne. En effet, la carence œstrogénique accélère la résorption osseuse. À partir de la ménopause, la perte osseuse sera de près de 2 % par an puis se stabilisera autour de 1 % par an après 60 ans.

Au final, les femmes perdent environ 40 % de leur capital osseux entre la 20e et la 80e année contre 27 % chez les hommes. Cette diminution est considérée comme normale et entre dans le cadre de l'ostéopénie physiologique.

Ostéodensitométrie

Pour déterminer avec précision si une personne présente une ostéopénie ou une ostéoporose, on utilise un outil diagnostic permettant de déterminer la densité minérale osseuse (DMO). Ce calcul est effectué à l'occasion d'une ostéodensitométrie qui va donner un résultat appelé le score T.

Lorsque le score T est compris entre -1 et -2,5 Ds, c'est-à-dire que la densité minérale osseuse se situe entre la moyenne de référence -1 écart-type et cette même moyenne -2,5 écarts-types, il s'agit d'une ostéopénie.

Au-delà, on parle d'ostéoporose.

Symptômes de l'ostéopénie

Il n'y a pas à proprement parler de symptômes typiques de l'ostéopénie. Il s'agit essentiellement d'une fragilisation osseuse menant peu à peu à l'ostéoporose si rien n'est entrepris, en terme de prévention notamment.

De ce fait, des fractures (fractures spontanées) peuvent survenir, les zones les plus à risque étant :

  • les poignets,
  • les hanches,
  • la colonne vertébrale.

En cas de fracture, une douleur osseuse peut se faire sentir (ce n'est pas toujours le cas) et en cas de tassement vertébral (fracture vertébrale), on observera une diminution de la taille du sujet.


Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !