Maladie des os

Écrit par les experts Ooreka

L'ostéoporose est une maladie osseuse fréquente chez les personnes âgées, mais toutes sortes d'autres pathologies susceptibles d'affecter les gens à d'autres périodes de la vie existent également.

Parmi elles, on retrouve notamment :

  • l'ostéomalacie ;
  • le cancer des os ;
  • les dystrophies osseuses.

Ostéoporose : la principale pathologie osseuse

L'ostéoporose est la maladie des os la plus courante. Elle concerne environ 30 % des femmes et 10 % des hommes, généralement de plus de 60 ans et en particulier dans le monde occidental.

  • Il s'agit d'une diminution d'épaisseur au niveau de l'os et de l'architecture de celui-ci.
  • Cela entraîne une fragilité osseuse qui favorise les fractures à l'occasion de traumatismes censés être de faible importance ou même spontanément parfois (fractures spontanées).

Les fractures dues à l'ostéoporose les plus souvent rencontrées se situent au niveau :

  • des poignets ;
  • du dos (tassement de vertèbres) ;
  • du col du fémur.

On distingue l'ostéopénie de l'ostéoporose, car la première constitue le stade précurseur de la seconde. Globalement, lorsque la densité osseuses baisse en deçà de 11 %, on considère qu'il s'agit d'ostéopénie.

Ostéomalacie

Contrairement à l'ostéoporose, l'ostéomalacie est une maladie des os devenue rare.

Dans cette pathologie, les travées osseuses restent saines (leur nombre et leur épaisseur sont inchangés), mais ne sont pas suffisamment calcifiées. L'os est dans ce cas trop souple.

Cette maladie résulte essentiellement d'une carence en vitamine D dont la principale source est le rayonnement ultra-violet solaire. Le manque de vitamine D ne permet plus l'absorption intestinale du calcium, pourtant fondamentale à la minéralisation osseuse.

Les principaux symptômes de l'ostéomalacie sont :

  • les douleurs osseuses, généralement multiples ;
  • les fissures osseuses, notamment au niveau du bassin où les appuis et les lignes de force se rejoignent.

Cancer des os

Le cancer des os est généralement un cancer secondaire chez une personne âgée (les tumeurs primitives sont plus rares et concernent les patients jeunes).

  • En effet, celui-ci intervient dans la très grande majorité des cas suite à un autre cancer (et en particulier suite au diagnostic de celui-ci).
  • Il s'agit de ce qu'on appelle une métastase.

Les cancers susceptibles d'entraîner des métastases osseuses sont surtout les cancers du sein, de la prostate, du rein, du poumon et de la thyroïde.

Les cellules cancéreuses supposées avoir migré à partir d'un autre foyer cancéreux jusque dans la moelle osseuse peuvent y rester un long moment sans se manifester.

Les médecins s'expliquent mal la raison pour laquelle les cellules cancéreuses vont un jour se mettre à proliférer et entraîner un remodelage osseux. Une question à laquelle répond le biodécodage des maladies et qui est très éloignée des recherches actuelles qui ne portent que sur l'aspect strictement cellulaire (facteurs de croissance, molécules d'adhésion, rôle du système immunitaire, etc.).

Les métastases osseuses peuvent être :

  • lytiques, ce sont alors les ostéoclastes qui sont stimulés et qui entraînent une résorption osseuse ;
  • condensantes, avec une stimulation des ostéoblastes (à distinguer d'une calcification osseuse) ;
  • mixtes les deux mécanismes interviennent simultanément.

Le cancer des os concerne surtout le rachis, le bassin les côtes et certains os longs.

Les symptômes occasionnés par une métastase osseuse sont :

  • en cas de phénomène de lyse :
    • fractures,
    • hypercalcémie (le calcium est abondamment libéré dans le sang) ;
  • en cas de condensation :
    • douleurs ;
    • sensation de compression.

Dystrophies osseuses

Une dystrophie osseuse est un remodelage anarchique du tissu osseux. Il existe plusieurs de ces maladies extrêmement invalidantes :

  • la maladie de Paget, qui est la plus fréquente de toutes les dystrophies osseuses et qui entraîne :
    • une déformation des os,
    • une augmentation de volume et une densification,
    • des douleurs,
    • une hypervascularisation ;
  • l'algo(neuro)dystrophie qui se caractérise par le remodelage osseux au niveau articulaire après un traumatisme (avec une importante composante psychologique) et qui entraîne :
    • une raideur articulaire,
    • une douleur,
    • une déminéralisation des épiphyses articulaires concernées ;
  • l'ostéonécrose aseptique qui concerne exclusivement la tête fémorale et qui peut déboucher sur la fragilisation et l'écrasement de la zone.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
guy roulier

ostéopathe, posturologue, naturopathe, phyto-aroma | naturemania.com

Expert

salim djelouat

pr. bioclinicien -expert médical -auteur scientifi

Expert

SD
safia djoumi

aromathérapeute holistique et coach en nutrition

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !